• Ghost Runner

C'est Mauvais ça...!

Ballade chez Gorki.


20 Février 2020


Je suis donc en Russie, entre Gorki et Tchekov, avec un pied encore bien amoché. J’ai trouvé un gym au coin de la rue ou je peux travailler mon renforcement musculaire et mon gainage, en attendant. Mais courir me manque terriblement. Mettre mes chaussures et aller courir dans des endroits inconnues est définitivement la chose qui me fait le plus de bien mentalement et physiquement.


Je déteste profondément le gym, je n’aime pas l’ambiance, je n’aime pas les gens, je n’aime pas la musique, je n’aime pas l’odeur, et je n’aime pas du tout l’activité elle-même. Bref mon pied me fais toujours mal, surtout que j’ai tenté la semaine dernière de faire un quinze minutes d’élliptique tranquille… Erreur… maintenant mon pied me fait mal même la nuit. J’en suis à presque quatre mois sans courir et à sept mois de négociation avec cette blessure insidieuse. Je vois mon année de course s’effriter petit à petit.


Dans cette période sombre, je me demande souvent comment j'ai pu vivre sans courir pendant près de quinze ans. J'ai tout arrêté à cette époque pour me diriger vers les arts. J'ai transféré toute ma détermination et mon intensité dans l'art, sans aucune demi-mesures. Je m'exerçais au dessin et à la peinture, au lieu de faire des intervalles et des courses au seuil.

Je commence à tirer des traits sur plusieurs événements de mon calendrier sportif et cela me fais terriblement mal au cœur évidemment. Le sentiment général change, je commence à être enragé, je commence à ruminer, je commence à voir sombre et ça c'est comme les grands nuages noirs à l'horizon après une belle journée d'été... C’est mauvais... C'est très mauvais...

12 vues

Posts récents

Voir tout